Un accompagnement global pour toutes vos recherches de solutions immobilières et patrimoniales
24 Juin

Bien investir dans un appartement en vente à Paris

Vous souhaitez investir à Paris ? Acheter un studio, un loft ou encore un petit deux pièces à mettre en location dans la grande Capitale ? Investir dans la pierre est toujours une bonne idée : cela permet de se constituer un capital, de préparer sa retraite et de pouvoir laisser un patrimoine immobilier à ses enfants… D’autant qu’actuellement les prix ont baissé dans l’ancien et les taux sont toujours au plancher. C’est donc le bon moment de se lancer. Mais si vous voulez réussir votre investissement à Paris, symbole de la culture française, abritant de nombreux monuments, et surnommé la Ville lumière, vous devez apprendre à évaluer les facteurs qui impactent le prix d’un bien immobilier.

Un bon emplacement garantit un meilleur investissement

C’est bien connu, l’emplacement est le premier critère n°1 pour choisir un bien à acheter, investissement ou pas, d’ailleurs. Alors, qu’est-ce qu’un bon emplacement ? C’est celui où la plupart des gens veulent vivre : proche de nombreux services de proximité, des zones d’activités professionnelles, bien desservi par les transports en commun, avec une belle vue, une exposition idéale au soleil, du calme, etc. Le paradis, quoi ! Bien sûr, il est souvent difficile de réunir tous ces critères, toutefois, faites le bon tri. Démonstration : prenez exactement le même appartement et regardez quel serait son prix dans différents endroits en France. Vous vous apercevrez vite que sa localisation est le facteur numéro 1 qui fixe sa valeur. En plus, gardez bien en tête qu’un logement bien placé conserve une bonne valeur dans le temps. Vous n’aurez pas de mal à le revendre.

Comment éviter la rotation des locataires…

Il vaut mieux acheter un logement situé dans un quartier central où la demande locative est soutenue, avec des perspectives de plus-value à la clé et un environnement accueillant. Inutile d’investir, en effet, dans un endroit où vous n’aimeriez pas d’habiter : le mouvement de rejet que vous ressentez sera partagé par les locataires qui visiteront votre bien à louer et il risque d’entraîner une rotation rapide des occupants, ce qui est toujours préjudiciable à la rentabilité d’un placement. À moins que vous ne fassiez un pari un peu fou ? Vous pouvez toujours anticiper sur le renouveau d’un quartier. Un nouvel espace vert ou encore le réaménagement d’un quartier sont des facteurs qui font grimper les prix de l’immobilier!

P.L / Bazikpress © Alexi TAUZIN

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée